"Engagement politique et musiques migrantes sur la scène stéphanoise dans les années 70/80"

 

Depuis le lancement du projet "Comment sonne la Ville ? musiques migrantes de Saint-Etienne", les ethnologues du CMTRA, chercheurs et étudiants de l'Université Jean Monnet ont rencontré et enregistré plus de trente habitants-musiciens qui ont partagé leurs propres histoires, parcours de vie, parcours migratoires, en lien avec leur pratique musicale.

 

Certains d'entre eux, d'une même génération mais d'origines diverses, se sont rencontrés dans les années 1970-1980 à Saint-Etienne. Qui sont ces habitants-musiciens ? Quels étaient les lieux où se jouait la musique, les espaces de regroupement, de lutte et de convivialité ? Comment les musiques issues de l'immigration rencontraient-elles la politique lors de la décennie qui nous occupe, entre engagement, militantisme, voire récupération ?

 

Cette soirée a clôturé l'installation de l'exposition de portraits sonores "Dévisager des voix" en proposant de discuter ensemble de cette histoire stéphanoise, au café-lectures le Remue-méninges.

 

Intervenants : Robert Gonthier (Los Guarachas), Allaoua Bakha (Iznaguen), Stefano Moscato (Foggy Blues), Pascal Demirdjian, Luis Yanjari Morales (El Caleuche)

Modératrices : Anne Damon-Guillot (CIEREC / Université Jean Monnet) et Mélaine Lefront (CMTRA)

 

A la suite de la discussion, plusieurs habitants musiciens rencontrés au cours du projet et le public présent ont tapé le boeuf ensemble. Des airs kabyles se sont mariés à ceux des Andes, en passant par l'Arménie, le Chili, la Turquie et la Sicile. La soirée a été très ambiancée !

DISCUSSION // BOEUF MUSICAL

Los Guarachas, 1973

DSC_0684_edited