Photographie de Mélaine Lefront, 2016.

Quittant son Algérie natale pour arriver en France en 1971, c’est dans un cabaret parisien que, un peu par hasard, Hakim se fait remarquer pour son jeu à la Derbouka. C’est le début d’une longue  carrière de percussionniste où il explore les rythmes venus de tout le monde arabe. Tar, Bendir et bien sûr Derbouka, c’est avec passion qu’il présente ses instruments et qu’il partage les subtilités des rythmes orientaux.  Sa principale source d’inspiration est la musique des bédouins qui symbolise pour lui la tradition la plus authentique et la plus proche des racines de cette musique qu’il aime jouer et partager.

 

La musique pour lui est non seulement une passion mais un aussi un vecteur de cohésion sociale.  Il a ainsi beaucoup joué avec la communauté juive sépharade de Lyon à l’occasion de fêtes religieuses.

Collectage : Mélaine Lefront et Anne Damon-Guillot

Vidéo : Mélaine Lefront

Texte : Yassine Adouiri Alaoui

A DECOUVRIR EGALEMENT

Phérielle MAGHERBI KELFAT
Manuel MENDÈS
Stefano MOSCATO
Léonarda et Félix ROLEWSKI
Margarita SAEZ
Leland TRACY
En voir plus

Hakim